Notre histoire

Fondé par un jeune séminariste qui a voulu former de prêtres au service des missions les plus délaissées, Claude-François Poullard des Places, la congrégation du Saint-Esprit s’est développée à partir du 27 mai 1703 et a été réformée par un juif, fils de rabbin, converti de manière dramatique à la foi chrétienne, François Marie-Paul Libermann.

Les 1ers missionnaires envoyés en Afrique mal préparés et peu informés sur les risques sanitaires ou sécuritaires mourront « jeunes » ; les bactéries, les parasites et les températures inhabituelles ont décimé cette congrégation naissante.

Certains spiritains ont marqué l’histoire de la congrégation et du monde : Mgr Leroy, un autodidacte qui avec une bonne connaissance de la botanique et du caractère des personnes est monté au Kilimanjaro ; Mgr Lefebvre qui, par sa rigidité a renvoyé des milliers de la congrégation ; Mgr Joseph Shanahan qui a évangélisé un géant, le Nigéria ; Daniel Brottier qui reprend la direction des orphelins d’Auteuil ; le père Lucien Deiss qui, avec ses chants et sa chorale, est un pionnier du renouveau liturgique après Vatican II.