Les communautés en Suisse

Les Spiritains en Suisse ont formé la « Province » de Suisse. En jargon ecclésiastique, il s’agit d’un groupe de religieux qui organisent leur façon de vivre et se mettent au service de l’église catholique. Les jeunes qui veulent y participer entrent dans les années de formation et à la suite d’une année de noviciat courronée par un engagement officiel, la profession religieuse, ils deviennent membre de la congrégation du Saint Esprit et de la « province de Suisse ».

Les Spiritains suisses devront attendre jusqu’en 1968 pour pouvoir former une Province autonome et reconnue officiellement ( ils étaient alors 127 membres ). Auparavant leur destin était étroitement lié à celui de leurs confrères français avec qui ils travaillaient dans de nombreux pays d’Europe et du monde, particulièrement en Afrique.

En fait de spiritains suisses, il en existe depuis plus d’un siècle. Dans les premières années du XXe siècle, les germanophones, venus principalement du canton de Saint-Gall, étaient plus nombreux que les romands. Il nous reste peu de documents sur cette période.

En 1901, la France connaît une période particulièrement troublée avec la promulgation d’une loi qui vise la suppression des congrégations religieuses. Les Spiritains cherchent alors un pays refuge et c’est vers la Suisse qu’ils se tournent avec l’implantation dans trois maisons qui vont donner peu à peu à la Province son visage. La première se fera à Fribourg avec l’ouverture en 1906 du Séminaire des Missions. Quelques années plus tard s’ouvrira la Villa Notre-Dame à Montana et enfin l’Ecole des Missions au Bouveret. 

Voici une présentation succinte de ces maisons  et des communautés apostoliques actuelles  :

L'Ecole des Missions

Le Bouveret (VS)

Le Séminaire des Missions

rue du Botzet 18 - 1700 Fribourg

Communautés apostoliques

insérées en paroisse à Vouvry

Communautés apostoliques

de Genève